Appel à témoignage LE COUPLE DANS L’ADOPTION


L’arrivée d’un enfant vient bousculer l’équilibre de tous les couples. Le rôle éducatif de chacun se révèle et il faut alors comprendre, accepter, négocier, éventuellement se confronter pour aboutir à une cohérence éducative.
Dans le cas des couples qui ont adopté ou vont adopter un enfant, ce « bousculement » s’inscrit plus tôt : la préparation d’un « projet », la nécessaire réflexion sur les
limites peuvent mettre au jour des différences profondes. Lorsque l’enfant arrive, le couple a pu traverser, déjà, des moments difficiles : la longue attente, jalonnée de
toute une gamme d’émotions ; et par la suite, de possibles problèmes d’intégration, d’attachement de l’enfant, ou de santé. Chaque couple vit ces étapes à sa façon. Les
uns en sortiront renforcés, d’autres seront mis en difficulté.

Pour adopter un enfant, un couple doit être marié, aux yeux de la loi. On peut aussi adopter un enfant seul, rencontrer par la suite un conjoint et poursuivre l’aventure en
couple. Il arrive aussi qu’un enfant voit le couple de ses parents se séparer, et la famille se recomposer.

C’est cette notion de la parentalité adoptive en couple, autour du couple, que le prochain numéro d’Accueil va chercher à explorer, du côté parental comme du côté de
l’enfant.

Voici quelques jalons ou questions, qui pourront guider vos témoignages.

Lien de téléchargement :
APPEL A TÉMOIGNAGE Accueil 193 LE COUPLE DANS L’ADOPTION 

Vos contributions seront les bienvenues, avant le 7 octobre 2019,
à [email protected]

Tous les témoignages seront anonymes, sauf indication contraire de votre part.
Merci de préciser si vous avez déjà modifié les noms, prénoms et tout autre renseignement identifiant (pays, ville, dates trop précises).

Ce contenu a été publié dans Acceuil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.